Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 05:46
Un grand bonjour a tous et quelques news...
Et oui, ca fait un moment qu on a pas mis de nouvelles. Deja, d'une parce qu'on etait occupe a chercher du boulot et de deux on a pas vraiment eu le temps.

Voila apres notre retour sur Sydney, on a tente tant bien que mal de chercher du taf pendant une semaine. Babou s'est essaye au service de muffines et de coffee et Estel n'a pas reussi a vendre foxtel chanel en door to door (pas commerciale dans l'ame pour un poil). Donc au bout d'une semaine on s est dit que chacun devait tenter sa chance, car on a pas forcement les memes envies. Estel aime pas la ville et avait vraiment pas envie de faire ni nany ni serveuse et pour Babou les fruits c'est chaud, a cause de son dos et de ses antecedents de sciatique...
 
Voila pendant 15 jours on a fait chacune notre petite vie:

- Pour Estel, c'est reparti pour le picking de carottes, coriandre, betteraves, epinards, brocolis....a Nyah West, trou perdu dans le Victoria, a cote Jarnosse c'est New York... Je vous laisse imaginer l'animation.
Premiere semaine plutot sympas, sous le soleil, dans la nature.... a faire du quad et du tracteur (le fermier, il n'a pas voulu que je le conduise...).Je me suis juste fait reprendre parce que je parle trop et que my hands don't keep moving,apres j'ai compris; et je parlais que quand le boss n'etait pas la. Mon travail etait nettement meilleur!
Toute cette jolie ambiance c'est vite degrade une fois que j'ai eu ma paie, c'est pas ce qui etait prevu, meme beaucoup moins que prevu, sans compter qu'il te taxe a mort tout en sachant que jamais tu auras le retour des taxes. Bref c'est enchaine la pluie, le froid, la galere quoi. Le matin gelee, sous la pluie a ramasser tes pauvres carottes dans des tranchees de boue dans lesquelles mes bottes restaient collees... heureusement the asshole boss m'a prete des kaways, i was look like un gros bibendem qui avait du mal a se bouger...mais c'etait bien rigolo et on a eu des bons fou-rires avec les autres backpackers. 
Petite remarque en passant, ce n'est que le deuxieme fermier rital qui m'entube, celui-la specialementil etait sicilien, vivement le troisieme...
Sinon l'ambiance au packback c'etait pas la top chouille et les tops delires de Mildura...meme si je me suis mis des petites cuites avec une infirmiere japonaise en burn out de son boulot...bizarre bizarre..., un irlandais, un german baby boy et des frenchis... 
Tout cela pour dire que merci mais ma vie n'est pas la... je rentre a Sydney, passer une petite nuit a l aeroport avec la Babou... on a trouve du taf mais ....j'ai pas vraiment envie mais quand y a pas le choix, y pas le choix car c'est la money qui dirige le monde, c'est la money qui dirige la terre,c'est comme ca on ne peut rien y faire... Vivement les vacances.

- Pour Babou

 Coucou!!! Me voila de nouveau avec mon "backpack" sur le dos, apres avoir passe deux semaines a Manly.
Manly, petite station balneaire a 30 min de ferry de sydney. (cf photos ci dessous)
Je logeais dans un backpacker gratuitement contre 11h de menage par semaine... ca va, c'etait cool!!!
Sinon pas vraiment de job ici ... c pas la saison!!! pal mal le calcul du depart pour l'hiver austral.... bref
Alors g passe des journees entieres a chercher a droite a gauche.... g fait des essais, g eu des interview... (entretien...) mais rien de bien transcendant... alors du coup j'ai profite d'etre en vacances pour surfer un peu...!!! hey hey ;-)
enfin surfer est un bien grand mot!!! j'ai surtout bu beaucoup d'eau et mangé du sable...!!!! me suis tout de meme levee une fois sur ma planche mais juste pour 3 secondes... bahhhhh ca viendra...c comme l'anglais ca.... faut pratiquer!!!
J'ai aussi pratiqué les pubs australiens; les australiens sont tres tres friendly, ils parlent facilement et sont habitues a rencontrer des travellers.... et alors qu'est-ce qu'ils boivent....!!!! de bons moments biensur ...
Au backpacker: english people, irish, kiwi, australian, german etc....  c trop bon de discuter avec des gens de tout horizon; c'est interessant de voir les differentes facon de concevoir les choses... ou bien les differents humours...;. Bon c vrai que les english people restent egaux a eux meme.... mais au bout de qq jours ils se detendent et degnent alors bien tchatcher avec toi a condition que tu comprennes keumeme assez quikly ce qu'ils te racontent...bref
J'ai passe de tres bons moments, g vraiment un pincement au coeur en quittant le backpacker, mais en meme temps j'ai traverse une periode de doute... pas de job, pas de sous... pas envie de rentrer en france parceque ruinee en qq mois!!! et de toute facon pas envie de rentrer en france du tout!!!Enfin en france, en france metropolitaine.....
Et oui, g trouve un poste d'infirmiere itinerante en dispensaire, dans toute la province nord de la nouvelle caledonie. C pour 3 mois, juste histoire de passer l'hiver austral au chaud, le temps de save more monney, et de fournir un peu mon CV!!!! apres ces trois mois, go back to australia for the best season!!!!
Le ponpon: g eu 3 ou 4 appels pour australian job apres avoir accepte pour la caldoche...j'avais deja le billet et tout tout tout.... bref, je sais maintenant comment y faire petard, en septembre j'ose esperer que ca sera "finger in the nose"... a ne pas utiliser en australie..... expression definitivement frenchie!!!
Voilou, je commence mardi 27 mai a Koné (cote nord ouest de NC)

Estelle a trouve un poste a l'hopital de koumac. Elle commence lundi 26. C'est aussi un contrat de trois mois mais elle ne sait pas encore si elle reste plus de temps ou pas en NC.

voiloi voilou pour les news
des bisous des bisous des bisous



Partager cet article

Repost 0
Published by babou et estel
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • babou et estel
  • Quelques mots à propos de nous: tout à  commencé au CHU de grenoble dans lequel faute de place, on nous a caséé dans le meme vestiaire...fallait pas!Résultat, 9 mois plus tard direction l'australie pour se faire un p'tit trip genre try to speak
  • Quelques mots à propos de nous: tout à commencé au CHU de grenoble dans lequel faute de place, on nous a caséé dans le meme vestiaire...fallait pas!Résultat, 9 mois plus tard direction l'australie pour se faire un p'tit trip genre try to speak

Recherche